Commentaires clients

Contact : lore.cahiers@yahoo.fr

Achats de bijoux, illustrations :
 
" Je suis très satisfaite, les bijoux correspondent parfaitement aux photos, et la présentation est un pur délice " Carine A. (le 15 Janvier)  Nice 
*
"Je dois dire que je suis plus que contente des bijoux. Je vous remercie également de l'attention dont vous avez fait preuve dans l'emballage du colis (fleurs, cartes, cadeau). Sans aucun doute cela donne envie de continuer à guetter vos nouveautés. Encore merci." Solenn S. (Le 29 Mars)  Calvados
 *
"Bonjour, je viens de recevoir votre colis et.... WHAOU !!!
Les bijoux sont superbes !!! Par ailleurs, je vous remercie pour la rapidité de votre envoi, l'emballage très soigné et très mignon (petites fleurs, petits mots...) et les cadeaux. Vous faites vraiment preuve d'une grande créativité et avez beaucoup de goût. " Sophie K. de Tours
 
USA : About my handmade painted little boxes 
"So pretty, I love the colors. Thanks for the cute little extras. I ordered some ornaments from your cafepress with three of the same designs as the boxes. They look great altogether in my second bathroom" Cristel ( USA Arizona )
°

Pages

Publié par Lore M illustrations



"Pose animale" Lore M


- On the road -



un rocking-chair
le soleil filtre à travers les volets
savoir la fissure

le parquet craque doucement
ne pas déranger le chat repu
t'écouter respirer
être penchés sur le ciel au plancher
dans nos mains


un rocking-chair
le sud le nord roulent tambour
l'enfant sous sa robe colorée tournicote
papillotes dans les cheveux
yeux à tous les envers
océan
terre
pluie
 
 

la silhouette danse
à l'intérieur du corps déposé sur une  balançoire

demain hier les pieds se caressent
tremblent
nous arrachons les tapis pour instaurer des flocons
le voyage remonte les cours
je peins derrière les feuillages
l'ombre dense bouge
tu ôtes mon chemisier
réinventes la nudité


un rocking-chair arrache le piano du sol
nos silhouettes voguent
touches ni noires ni blanches
les syllogismes saillent mugissent
touffeur
nous apostrophons le vent
tu te révèles acrobate fleuve tessiture

la musique d'un blues à l'autre appelle
instinctive
elle ne ment pas

eaux de soleil
tornade
vie de bohème

projeté yeux ouverts dans le brouillard
tu affirmes
c'est ça la vie
l'instant le devient


la pendule se tait avidement
épicentre d'été

tu veilles à l'odeur de la nuit et du jour
nonchalamment lancée
sur le rocking-chair
 


comment te dire je t'aime
aux bruissements des paysages complices
comment te dire je t'aime
dans l'angle caché qui te hante

comment te dire les racines du futur
flamenco
les pensées japonaises
ton visage contre ma joue

mon amour te parler
on the road
presqu'en contrebande dans l'urgence du son
qui anime ton pas

te dire l'étreinte
et la lumière grisante
en liberté
silences

te dire les algues du sol
les matins
les périphéries
la branche et la mousse
la lune coquillage

là où toutes les terres se rejoignent
 



Copyright poème publié
(texte protégé par les lois en vigueur)
Lore M (alias laurence dsm)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ajmone 17/01/2009 21:23

Le tableau tout comme le poème sont superbes.

Lore M 07/11/2007 17:40

Merci Marcel pour cet encouragement !

marcinkowski marcel 06/11/2007 06:24

tout ce qui est dans ton ton blog n'est pas ordinaire ,je découvre peu a peu et je suis conquis c'est magnifique félicitations je reviendrai souvent te voir , a bientôt Marcel