Commentaires clients

Contact : lore.cahiers@yahoo.fr

Achats de bijoux, illustrations :
 
" Je suis très satisfaite, les bijoux correspondent parfaitement aux photos, et la présentation est un pur délice " Carine A. (le 15 Janvier)  Nice 
*
"Je dois dire que je suis plus que contente des bijoux. Je vous remercie également de l'attention dont vous avez fait preuve dans l'emballage du colis (fleurs, cartes, cadeau). Sans aucun doute cela donne envie de continuer à guetter vos nouveautés. Encore merci." Solenn S. (Le 29 Mars)  Calvados
 *
"Bonjour, je viens de recevoir votre colis et.... WHAOU !!!
Les bijoux sont superbes !!! Par ailleurs, je vous remercie pour la rapidité de votre envoi, l'emballage très soigné et très mignon (petites fleurs, petits mots...) et les cadeaux. Vous faites vraiment preuve d'une grande créativité et avez beaucoup de goût. " Sophie K. de Tours
 
USA : About my handmade painted little boxes 
"So pretty, I love the colors. Thanks for the cute little extras. I ordered some ornaments from your cafepress with three of the same designs as the boxes. They look great altogether in my second bathroom" Cristel ( USA Arizona )
°

Pages

Publié par Lore M / illustrations, tableaux, littérature ...


Lore M's illustration :



Pudique

 

Par les croupes montagneuses et le pic des gratte-ciel

elle s'en va

sur un noyau de pêche, une chanson d'eau

fuir les pavés, les chapeaux

 

"va-t-en, va-t-en, ne reviens plus, ne touche pas nos rideaux de ciel !"

elle s'exécute

pieds nus, la lèvre ouverte

douce comme une enfant des rues

elle attrape ses crayons, repeint la venelle couleur de maïs et de rosée

une cascade de rubans plus souples les uns que les autres autour des yeux

bouche ronde à l'encre de pomme

tremblant un peu sous la poussée des visages

la volée de bois vert

 

elle rassemble son courage, sourit, pose une rose sur la nappe

toute fraîche cueillie, saveur de jardin

les mains en corolle, le coeur suspendu

elle dit merci, excusez-moi

offre une turquoise, un écrin d'orange

sous la poussière d'août dans l'air immobile

trace un cadeau, une pensée émue, une simple lettre

 

"va-t-en, va-t-en, n'y songe pas !

nous savons ce que les autres valent

va-nu-pieds comme toi

précédents hébergés"

 

/Le dos d'une chaise s'égare sur la peau de la jeune silhouette/

 

"C'était une enfant effroyable, n'est-ce pas ?"

 

Par les croupes montagneuses et la transparence des gratte-ciel

elle s'en va

tendre aux passants des coeurs ouverts

/sur la pointe des pieds, bras cassé/

dans un cornet de papier aquarelle

un fruit

cette fois plus encore...

gorgé d'été

 

 

Lore M



Commenter cet article

Cécile Alix 02/03/2012 14:11

Vraiment, que ce soit l'illustration ou le texte, c'est très très beau, sensible et touchant !

Julie 13/10/2008 17:46

je ressens de la crainte dans le regard noyé de cette petite fille, comme une inquiètude. Le texte qui l'accompagne est très émouvant, comme s'il murmurait "courage" en sourire à cet enfant.

Lore M / illustrations, tableaux, littérature ... 14/10/2008 14:36



On imagine mal la souffrance de ces enfants (souvent petits, huit à douze ans) vivant dans la rue.
Ils sont les victimes privilégiées de toutes les formes de violences.  Ces petits ont très peur, ils sont en fait souvent terrorisés et ont un grand besoin d'affection.

Merci julie pour ta lecture avisée.


Lore